Accueil > Nouvelles




























Développement éolien
Un front commun vient d'être créé
Mise à jour le mardi 12 décembre 2006, 16 h 56 .


Plusieurs municipalités, mouvements communautaires et coopératives d'éoliennes du Bas-Saint-Laurent, viennent de mettre sur pied le Regroupement des coopératives d'énergie renouvelable du Québec. L'objectif est de négocier au nom des membres pour avoir un certain contrôle sur le développement éolien, ainsi que pour profiter de ses retombées économiques. Le regroupement fournira également son expertise à des groupes de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

« La coop regroupée en fait, c'est toute l'expertise que les gens du milieu n'ont pas, c'est aussi les capitaux que les gens n'ont pas présentement. Donc, ce qu'on fait, c'est mettre en commun les différentes expertises qu'il y a ici en région », explique le conseiller à la Coopérative de développement régional du Bas-Saint-Laurent, Martin Gagnon.

D'ici vendredi, date limite pour pouvoir y prendre part, le regroupement compte faire part à Hydro-Québec de son intention de participer au second appel d'offres de 2000 mégawatts, visant à développer l'exploitation de l'énergie éolienne, qui aura lieu dans cinq mois.

Le regroupement des coopératives est prêt à s'associer avec les grands promoteurs éoliens, mais en établissant cependant des partenariats accordant 50 % des profits au milieu.

Selon le maire d'Amqui et porte-parole de l'Union des municipalités du Québec, Gaétan Ruest, ce regroupement est une excellente nouvelle: « C'est la meilleure nouvelle au Québec aujourd'hui, j'en suis persuadé. »

Le professeur Jean-Louis Chaumel, du Groupe éolien de l'Université du Québec à Rimouski, affirme quant à lui que grâce à ce regroupement, la région se positionne comme un véritable développeur. M. Chaumel déplorait le morcellement des petits projets et les négociations en catimini des grands promoteurs avec les petites municipalités et les agriculteurs.

La coopérative tiendra une rencontre d'information le 31 janvier à l'Université du Québec à Rimouski.














Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>