Accueil > Nouvelles




























Québec Solidaire
Remous parmi les souverainistes du Bas-Saint-Laurent
Mise à jour le mercredi 19 avril 2006, 10 h 38 .


Suzanne Tremblay (archives)
La création du nouveau parti Québec Solidaire crée quelques émois parmi les rangs souverainistes bas-laurentiens. Le nouveau parti a reçu l'appui de l'ex-députée du Bloc québécois, Suzanne Tremblay, personnalité politique influente de la région.

Cet appui au nouveau parti politique féministe, de gauche et souverainiste pourrait avoir un impact sur l'issue du prochain scrutin.

La prise de position de Suzanne Tremblay a fait sursauter la députée de Rimouski à l'Assemblée nationale, Solange Charest.

Cette dernière avoue sans ambages son mécontentement et dénonce les incohérences du comportement de Mme Tremblay. « Au mois d'août dernier, elle appuyait la campagne d'André Boisclair. Elle était l'organisatrice d'André Boisclair dans la circonscription de Rimouski. [...] Je ne comprends pas que quelques mois plus tard, on s'en va à Québec Solidaire », commente Mme Charest.

La députée de Rimouski estime que Québec Solidaire viendra diviser les forces souverainistes. Qualifiée de « vire-capot » par certains souverainistes de la région, Suzanne Tremblay estime que sa décision est loin d'être incohérente: « Je veux un pays et le PQ n'a pas l'air parti pour ça. »

Suzanne Tremblay n'a pas l'intention de retirer son appui à Québec Solidaire. Bien au contraire, elle participera à un débat public sur les enjeux suscités par l'arrivée de cette nouvelle formation politique pour le Québec et le Bas-Saint-Laurent le 27 avril au cégep de Rimouski.

Réactions de Gilles Duceppe

De son côté, Gilles Duceppe soutient que Suzanne Tremblay fait une erreur en appuyant le nouveau parti politique Québec Solidaire.

Le chef du Bloc québécois déplore cet appui qui est de nature à diviser le vote souverainiste. Gilles Duceppe fait valoir que le Parti québécois a fait la preuve de son caractère progressiste et social-démocrate lorsqu'il était au gouvernement.

Le chef du Bloc québécois indique que le Parti québécois pourra encore compter sur l'appui de son parti aux prochaines élections.

Extrait audioHarold Michaud fait le point


Extrait audioSuzanne Tremblay met le PQ dans l'embarras: les explications de Julien Bilodeau à Sans Frontières





Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>