La sécurité alimentaire | Responsabilité

Au Canada, la salubrité et la sécurité sanitaire de nos aliments relèvent de plusieurs paliers de gouvernement et de différents ministères et organismes.

Au pays


En 1995, le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada travaille à transformer et à unifier ses services d’inspection des aliments. Jusque-là, plusieurs services relevaient de la Direction générale de la production et de l'inspection des aliments et de différents secteurs de Santé Canada et de Pêches et Océans Canada.

C’est le 1er avril 1997 que l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) voit le jour.

Le rôle de Santé Canada dans le domaine de l’alimentation ne se limite pas à la qualité nutritionnelle; le ministère est aussi responsable d’établir des politiques et des normes sur la salubrité des aliments. Santé Canada évalue les activités de l’ACIA relatives à la salubrité alimentaire. De plus, le ministère doit également évaluer la salubrité des médicaments vétérinaires utilisés chez les animaux.

En Colombie-Britannique


Plusieurs organismes veillent à la sécurité alimentaire : le ministère de la Santé ( Ministry of Health Services) et le Centre d'épidémiologie de la Colombie-Britannique (BC Centre for Disease Control), qui est sous la supervision du Centre régional de la santé.

Le BCCDC s’occupe de la surveillance, de la détection et de la prévention des maladies infectieuses et de celles d’origine alimentaire.

En ce qui a trait à l’alimentation, le BCCDC fait l’inspection et l’homologation des laiteries et des abattoirs provinciaux, fournit des lignes directrices pour une saine alimentation et donne des informations sur la sécurité alimentaire en ce qui concerne le poisson, les produits laitiers, la viande, les fruits et les légumes.