Boire modérément n'est pas nécessairement bon pour la santé, selon une méta-analyse

Un verre de vin rouge Un verre de vin rouge  Photo :  iStock

Une méta-analyse du centre de recherche sur les dépendances de la Colombie-Britannique à l'Université de Victoria (UVic) vient réfuter la croyance populaire selon laquelle boire un peu d'alcool est bon pour la santé.

Une équipe de chercheurs d'UVic ont passé en revue et croisé les données de 87 études impliquant au moins 4 millions de personnes, dont 367 000 de personnes décédées. Les résultats de la méta-analyse font l'objet d'un article dans la revue scientifique Journal of Studies on Alcohol and Drugs. 

Un verre par jour pour les femmes, deux pour les hommes : les standards de consommation modérée d'alcool en prennent pour leur grade. Le coauteur de l'étude d'UVic, Tim Stockwell, affirme que les nombreux rapports et recherches sur le sujet sont biaisés et ont surestimé les bienfaits, tandis que les risques n'ont pas été assez bien évalués.

La raison de cette situation tient au fait que les échantillons de personnes interrogées qui ne buvaient pas comportaient beaucoup d'anciens consommateurs d'alcool.

Tim Stockwell explique que les buveurs moyens avaient donc un état de santé comparable à ceux qui avaient cessé de boire, faussant les résultats et poussant les chercheurs à conclure qu'une consommation modérée n'a aucune incidence sur la santé.

Il rappelle que l'alcool ne doit être consommé que pour le plaisir et que toute personne buvant pour sa santé, par exemple pour diminuer son stress, fait fausse route.

La méta-analyse conclut qu'un certain scepticisme est de mise quand il est question des bienfaits de la consommation d'alcool. Elle souligne que trop souvent les chercheurs ne posent pas suffisamment de questions pour établir les habitudes de consommation d'alcool des sujets et ne prennent pas suffisamment en compte les autres facteurs qui pourraient protéger leur santé comme leur situation économique et leurs habitudes alimentaires.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet