Publicités trompeuses : Telus versera environ 7,3 M$ aux clients

La Presse Canadienne
Façade d'une boutique Telus au centre-ville de Montréal. Façade d'une boutique Telus au centre-ville de Montréal.  Photo :  PC/Ryan Remiorz

Telus est la deuxième entreprise canadienne de télécommunications à conclure un accord avec le Bureau de la concurrence relativement à sa participation dans des publicités jugées fausses ou trompeuses.

Le Bureau a conclu que l'entreprise « avait fait ou permis que soient faites des déclarations fausses ou trompeuses » dans des publicités visant la messagerie texte payante dans des fenêtres publicitaires, des applications et les médias sociaux.

L'agence fédérale a indiqué, mercredi, que Telus versera des remises en argent pouvant atteindre 7,34 millions $ au total à certains clients actuels ou anciens des services sans fil.

Le Bureau de la concurrence avait lancé une enquête en 2012, et avait notamment conclu que les clients des services sans fil avaient dû payer des tiers pour des services de messagerie texte comme des jeux-questionnaires et des sonneries qu'ils n'avaient pas voulu acheter.

Un accord avait été conclu avec Rogers Communications plus tôt cette année, mais des procédures sont en cours avec Bell et l'Association canadienne des télécommunications sans fil.

Telus a aussi convenu de faire un don de 250 000 $ pour des recherches reliées aux droits et responsabilités des consommateurs.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet