Un employé d'un Tim Hortons de Vancouver arrose deux itinérants

Le reportage d'Anne-Diandra Louarn

Une campagne sur Facebook et Twitter appelle au boycottage d'un restaurant Tim Hortons de Vancouver devant lequel deux itinérants se sont fait arroser.

Vers 10 h 30 vendredi, Peggy Morrison raconte avoir vu un homme sortir du Tim Hortons situé au 463 de la rue Robson et déverser un seau d'eau vers un itinérant endormi près de l'entrée de l'entreprise. La couverture et le chien de l'homme ont été détrempés.

D'après la dame, qui travaille dans un commerce situé en face du restaurant, celui-ci s'est immédiatement levé en criant. Il a pris ses affaires et son chien et il s'est déplacé vers l'entrée d'une épicerie IGA située un peu plus loin, a ajouté Mme Morrison.

L'employé de Tim Hortons a alors versé de l'eau vers le deuxième itinérant qui se trouvait de l'autre côté de la porte d'entrée de son établissement.

Après le départ des deux sans-abri, l'homme a balayé devant l'entrée et ramassé les gobelets, le carton et les sacs de plastique abandonnés par les deux itinérants, a ajouté Peggy Morrison.

Une collègue de Mme Morrison, Arianne Summach, a lancé un appel au boycottage qui a retenu l'attention sur les réseaux sociaux. Tim Hortons l'aurait alors invitée à lui écrire directement sur Twitter. Selon Mme Morrison, sa collègue n'a pas encore reçu de nouvelles de la chaîne.

Tim Hortons a qualifié l'acte de regrettable notant qu'il avait eu lieu dans un moment de frustration et « ne reflétait pas notre marque et les valeurs des propriétaires de nos magasins », dans un courriel envoyé à CBC par gérante des communications nationales de l'entreprise Michelle Robichaud. « Au nom de Tim Hortons, nous faisons nos excuses sincères. Ce propriétaire s'est personnellement engagé à s'excuser auprès de l'individu et à lui faire amende honorable. Il fera également un don au refuge pour sans-abri Belkin House de Vancouver », a-t-elle ajouté.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet