Une adolescente jugée coupable de porno juvénile à cause de sextos

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
texto texto  Photo :  Getty Images

Un juge de la Colombie-Britannique a reconnu coupable de pornographie juvénile une adolescente de Saanich, vendredi, pour avoir texté des images de l'ex-copine de son petit ami.

Le procès d'un jour à Victoria, jeudi, s'était attardé à 36 000 textos et 4000 images qui auraient été partagés entre l'accusée, son amie, l'amoureux et la victime présumée. Selon la Couronne, l'accusée a envoyé des sextos à une amie et à l'ex-copine de son amoureux, en plus de menacer cette dernière par messages textes.

L'adolescente avait été inculpée de possession et de distribution de pornographie juvénile, ainsi que de profération de menaces l'an dernier.

L'avocat de la défense Christopher Mackie a déclaré qu'il mettrait de l'avant un abus de procédure et un argument constitutionnel plus tard en janvier. Il souhaite faire valoir qu'il est légal d'envoyer des images érotiques au moyen d'appareils électroniques entre adultes, mais que cela devient de facto illégal entre mineurs.

Selon la défense, il existe un doute quant à la personne qui aurait envoyé les messages. Me Christopher Mackie, remet aussi en question la décision d'inculper sa cliente. « Il semble y avoir plus d'une personne impliquée, mais seule une personne a été inculpée d'un crime », a-t-il fait valoir.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet