Le Kush Cup, ou la bataille du pot

Ottawa change les règles pour l'approvisionnement de marijuana à usage thérapeutique Ottawa change les règles pour l'approvisionnement de marijuana à usage thérapeutique  Photo :  AFP/DAVID MCNEW

Les meilleurs producteurs de marijuana thérapeutique s'affrontent dès vendredi à Vancouver, dans un festival qui pourrait aider la lutte pour la décriminalisation de cette substance, selon des militants.

Le Kush Cup, qui en est à sa deuxième année, met à l'honneur le pot de haute qualité au centre Pacific National Exhibition (PNE) Forum.

Toutefois, l'événement est devenu plus qu'une simple fête, assure la militante Jodie Emery. « Ce genre d'événement rappelle à la population que le pot est sécuritaire, qu'il ne cause pas de problèmes et qu'en fait, c'est la prohibition qui crée les gangs et tous les problèmes liés au pot », clame-t-elle.

Mme Emery soutient que le Kush Cup peut aider à faire comprendre comment s'ajuster aux changements du gouvernement fédéral sur la manière dont la marijuana thérapeutique est cultivée. L'an prochain, le fédéral interdira les cultures à domicile et se tournera vers des sous-traitants réglementés.

«  De nombreux producteurs autorisés légalement à cultiver leur propre médicament le font de façon sécuritaire et cela leur sauve la vie. Pourtant, le gouvernement veut leur enlever leur droit de cultiver, simplement pour rendre tout plant de pot illégal, à la demande de la police. Moi, je dis que c'est la prohibition qui cause des problèmes  », martèle Mme Emery.

Deux médecins californiens qui font la promotion des effets bénéfiques de la marijuana thérapeutique seront à une exposition sur le bien-être en connexion avec le Kush Cup.

La compétition se tient de vendredi à dimanche.