Vancouver : une cycliste a été happée mortellement dans le parc Stanley

Une cycliste meurt à Vancouver

Une cycliste est morte samedi peu avant 19 h, sur la route du parc Stanley menant au pont Lions Gate, après avoir été heurtée par un autobus du transport en commun de West Vancouver.

Le porte-parole de la police de Vancouver, Brian Montague, indique que la cycliste est sans doute tombée après avoir percuté un piéton.

« Nos enquêteurs ont parlé à quelques témoins. La première hypothèse est que la femme, roulant sur le trottoir, a heurté un piéton. C'est ce qui aurait provoqué sa chute dans la rue », précise M. Montague.

Ce dernier affirme que cyclistes et piétons se partagent le trottoir dans ce secteur. Or, il est dans le devoir des cyclistes de céder le passage aux piétons, dit-il.

Un témoin décrit la scène

Un homme qui voyageait à bord de l'autobus, Michael Kirkup, affirme que la scène était chaotique après l'accident. « C'était l'horreur totale », a-t-il dit d'entrée de jeu. « Les roues de l'autobus ont crissé et on a senti le caoutchouc, la fumée, puis on a avancé de plusieurs centaines de mètres. C'était la commotion, tout le monde criait en sortant de l'autobus. »

M. Kirkup affirme qu'il voyage régulièrement à bord d'autobus. Selon lui, le conducteur impliqué dans l'accident est très expérimenté et ne roulait pas à une vitesse excessive, a-t-il tenu à préciser.

La police de Vancouver demande aux témoins qui se trouvaient à bord de l'autobus de la contacter. Elle dispose également d'images provenant d'une caméra vidéo installée dans l'autobus.

La cycliste n'a toujours pas été identifiée.

Le pont Lions Gate a été fermé après l'accident, puis rouvert peu après 23 h.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet

Facebook