Émissions de carbone : un rapport dénonce la coupe des forêts anciennes

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Émissions de carbone : un rapport dénonce la coupe des forêts anciennes

L'organisation environnementale Sierrra Club veut que la Colombie-Britannique cesse de couper les arbres des forêts anciennes de la province, car elle soutient que ces arbres séquestrent des quantités importantes de carbone qui sont relâchées dans l'atmosphère après la coupe.

L'étude publiée par l'organisation soutient que la coupe de 5700 hectares de forêt ancienne en 2011 a relâché 3 millions de tonnes de gaz carbonique dans l'atmosphère, annulant les gains obtenus par les initiatives vertes de la province.

Le rapport du Sierra Club affirme également que les coupes à blanc et les arbres des forêts de deuxième génération ne sont pas aussi efficaces pour absorber le dioxyde de carbone.

Rick Jeffery, président de l'association Coast Forest Products, accuse pour sa part le Sierra Club de jouer avec les données et soutient que les scientifiques s'entendent pour dire que les forêts plus jeunes absorbent en fait plus de gaz à effet de serre que les forêts anciennes.

Il qualifie le rapport du même effort dépassé du Sierra Club pour empêcher la coupe des arbres, présenté sous une nouvelle couverture.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet

Facebook