Zone Yukon

Services d'urgences au Yukon : les pompiers demandent le 9-1-1 et des adresses civiques

Une répartitrice des services 9-1-1 de la GRC.

L'Association des chefs pompiers du Yukon demande que le service 9-1-1 soit disponible dans tout le territoire.

Ce numéro d'urgence en usage presque partout en Amérique du Nord n'est d'aucune utilité dans le territoire hors l'enceinte de la capitale Whitehorse.

À Dawson City par exemple, il faut signaler le 993-2222 pour communiquer avec les services d'urgence, explique le chef pompier de la communauté, Jim Regimbal.

Il note que lors d'une récente visite dans une classe de cinquième année de sa communauté, il a découvert que le tiers des élèves auraient signalé inutilement le 9-1-1 en cas d'urgence. « Et ces enfants ont vécu toute leur vie ici », ajoute Jim Regimbal.

Il soutient que l'accès au service 9-1-1 est non seulement important pour les résidents de Dawson City, mais aussi pour ses nombreux visiteurs.

L'Association des communautés du Yukon est d'accord.

Le coût de la mise en oeuvre du système 9-1-1 sur tout le territoire n'a pas encore été établi.

Une rencontre sur la question est prévue avec la vice-première ministre Elaine Taylor le mois prochain.

L'inscription des adresses civiques pour sauver du temps

L'Association des chefs pompiers du Yukon demande également que toutes les routes et rues du territoire aient un nom et que les résidences qui s'y trouvent soient numérotées. Cela permettrait aux équipes d'urgence d'arriver rapidement sur place en cas d'urgence.

Le chef pompier adjoint et ambulancier bénévole de Mayo, Ian Spencer, explique que parfois quelques minutes de confusion peuvent avoir des conséquences désastreuses.

Selon le chef pompier Jim Regimbal, l'absence d'adresses civiques est également un problème à Dawson City.

« Beaucoup des pompiers bénévoles habitent ici depuis 35 ans et ils savent où se trouve la maison de Jim, mais les agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) changent tous les trois ou quatre ans et ils ne savent pas où est la maison de Jim », explique-t-il.

Jim Regimbal donne en exemple la solution adoptée par la communauté de Watson Lake qui a inscrit des numéros sur les poteaux électriques pour faciliter le repérage rapide des résidences.

En complément

  • zone yukon
    dossier -  Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet

Facebook