Compteurs intelligents : le ministère de l'Énergie reviendra à la charge

Compteurs intelligents BC Hydro Compteurs intelligents  Photo :  BC Hydro

Au cours d'une allocution devant les membres de la Chambre de commerce de Vancouver jeudi, le ministre de l'Énergie Rich Coleman a laissé entendre que ceux qui résistaient à l'installation des compteurs intelligents de la société d'électricité BC Hydro pourraient finir par payer pour le retard.

D'autre part, lors d'un point de presse impromptu plus tard dans la journée, il a déclaré que le gouvernement se rallie à la requête du Nouveau Parti démocratique qui demande une étude indépendante sur les dangers que représentent ces compteurs dont la lecture se fait à distance.

BC Hydro compte 1,8 million de clients et doit encore installer un compteur intelligent chez 120 000 d'entre eux. Toutefois, environ 80 000 de ces derniers se sont opposés à cette installation pour des raisons de santé, de sécurité ou de protection de la vie privée.

Le ministre Coleman a expliqué que BC Hydro tentera d'abord l'installation une première fois chez tous ses clients, puis reviendra chez ceux qui s'y sont opposés pour discuter respectueusement des raisons de leur refus et voir s'ils sont prêts à changer d'idée.

Rich Coleman note que le gouvernement évaluera alors la situation à la lumière du nombre de compteurs qui restent à installer une fois ce deuxième effort terminé.

D'autre part, BC Hydro a annoncé mercredi qu'elle n'allait pas installer les compteurs intelligents chez les clients qui les refusent.

Le ministre Coleman a également indiqué la semaine dernière que son ministère n'insisterait pas pour compléter les installations, du moins pas avant les élections de mai 2013.

À l'origine, tous les compteurs intelligents devaient être installés avant la fin de 2012.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet

Facebook