Elle pourra garder son chevreuil domestique

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Bimbo le cerf domestique et ses maîtres dans leur résidence de Colombie-Britannique Bimbo le cerf domestique et ses maîtres dans leur résidence de Colombie-Britannique  Photo :  PC/JONATHAN HAYWARD

Une femme qui partage sa maison et sa vie avec un cerf qu'elle a elle-même élevé s'est dite soulagée de pouvoir le garder avec elle.

Janet Schwartz a obtenu le droit de le garder chez elle après que le ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique eut envisagé de le lui retirer.

Mme Schwartz, une résidente de Ucluelet, a trouvé le chevreuil alors qu'il était un bébé abandonné de ses parents. Elle a décidé de le garder de le nommer Bimbo, en l'honneur d'une chanson de l'acteur et chanteur country Gene Autry. L'animal vit dans sa maison et dort sur son lit.

Le ministre de l'Environnement, Terry Lake, a admis qu'en tant de vétérinaire, il comprenait qu'une personne puisse s'attacher à un animal. Il a aussi ajouté qu'il croyait qu'il serait risqué de laisser Bimbo quitter le domicile de Mme Schwartz puisqu'il n'avait rien connu d'autre.

Plus tôt cette semaine, le ministère avait laissé entendre qu'elle devrait se départir du cervidé puisqu'il est illégal de garder un animal sauvage et que quelqu'un s'était plaint de sa présence dans la cour arrière de sa maîtresse.

En 2009, les autorités avaient demandé à Mme Schwartz de se procurer un permis pour la possession de son animal de compagnie inusité, mais la permission lui avait été refusée.