Une histoire d'amour n'est pas liée au naufrage du Queen of the North, dit la défense

Karl Lilgert se présente au début de son procès criminel à Vancouver, le 17 janvier 2013. Karl Lilgert était officier de navigation à la barre du Queen of the North, quand le traversier s'est écrasé contre l'île Gil et a sombré, le 22 mars 2006.

Une aventure entre deux membres d'équipage, dont l'un était à la barre du traversier Queen of the North qui s'est échoué au large de la Colombie-Britannique il y a sept ans, n'a rien eu à voir avec le naufrage, ont soutenu les avocats de la défense jeudi en cour.

Le procès de l'officier de navigation Karl Lilgert s'est entamé jeudi à Vancouver avec l'assermentation de 14 jurés. L'officier a plaidé non coupable au début janvier à deux accusations de négligence criminelle entraînant la mort de deux personnes, dont les corps n'ont pas été retrouvés.

Une enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada a déterminé que l'officier était sur le pont du traversier avec le quartier-maître Karen Bricker, la nuit du naufrage. Les deux venaient récemment de mettre fin à une aventure et c'était leur premier quart de travail seuls ensemble depuis la rupture.

Le rapport du Bureau note qu'ils n'ont pas fait une correction cruciale de la trajectoire et que les systèmes d'alerte étaient éteints.

Selon la Couronne, Mme Bricker devrait affirmer devant la cour qu'elle et M. Lilgert ont seulement eu une brève conversation avant que le bateau coule, et que l'aventure avait pris fin des semaines avant la tragédie, quand elle eut décidé de rester avec son mari.

Jeudi, la défense a aussi amenuisé le rôle qu'a joué la conversation dans le naufrage.

Débat à venir sur la responsabilité de l'officier

Karl Lilgert était l'officier principal en charge et son second était en pause. Le capitaine était allé s'étendre durant une partie du voyage de 500 kilomètres en 18 heures, du sud de Prince Rupert, situé sur le continent, à Port Hardy, sur l'île de Vancouver.

L'avocat de la défense Glen Orris a affirmé devant le tribunal que des instruments de navigation et la météo ont mené à l'écrasement du Queen of the North contre l'île Gil, sur la côte nord de la province, le 22 mars 2006.

Deux passagers, Gerald Foisy et Shirley Rosette de 100 Mile House, n'ont jamais été retrouvés. Ils sont présumés être restés pris à bord du traversier et morts noyés.

Pour Me Orris, son client est un marin professionnel, qui faisait son travail. Il a dit que son client aurait dû avoir plus d'aide sur le pont, et qu'il n'a jamais eu l'intention de causer des blessures.

Le procureur en chef, Richard Wright, a déclaré devant les jurés que M. Lilgert n'a pas effectué de manoeuvres évasives et n'a pas pris contact avec le capitaine, la chambre des machines, ou qui que ce soit avant le naufrage.

Selon l'avocat de la Couronne, l'officier Lilgert est responsable du naufrage, car il avait amplement le temps de changer la trajectoire.

Les procédures ont été journées jusqu'à lundi.