Le mouvement Idle No More rassemblé à Vancouver

Des manifestants du mouvement Idle No More à Vancouver Des manifestants du mouvement Idle No More à Vancouver

Des membres des Premières Nations de la Colombie-Britannique ont fait une apparition publique dimanche devant le Musée des beaux-arts de Vancouver en appui au mouvement Idle No More.

Leur manifestation fait suite à plusieurs rassemblements tenus vendredi dans la province et au Yukon.

Le mouvement Idle No More, que l'on pourrait traduire par « fin à l'immobilisme », dénonce entre autres l'adoption du projet de loi C-45.

Les manifestants cherchent à faire connaître leur opposition aux politiques du gouvernement conservateur de Stephen Harper en ce qui concerne les droits issus des traités et à la compensation pour l'utilisation des terres traditionnelles.

Le mouvement Idle No More s'en prend aux modifications apportées récemment à la Loi sur les Indiens et à la Loi sur la protection des eaux navigables. Dans le premier cas, les changements modifient le mode de consultation des communautés lorsque des terres de réserves sont vendues ou louées. Dans le deuxième, la protection ne s'applique plus qu'à 97 lacs et 62 rivières, alors qu'il y en a des dizaines de milliers au pays.