Éclosion de norovirus à l'Hôpital général de Squamish

Hôpital général de Squamish L'Hôpital général de Squamish  Photo :  Vancouver Coastal Health

L'Hôpital général de Squamish n'accepte plus de patients jusqu'à nouvel ordre à l'exception des urgences en raison d'une éclosion de norovirus.

Depuis le 13 décembre, une quinzaine de patients et membres du personnel ont souffert d'un de ces virus qui provoquent la gastro-entérite.

L'Hôpital général de Squamish peut normalement admettre un maximum de 21 patients à la fois.

L'Hôpital accueille toujours des patients aux services d'urgences, mais si ces derniers doivent être admis, ils sont envoyés dans un autre hôpital de la région.

Selon la porte-parole de la régie régionale Vancouver Coastal, Anna Marie D'angelo, il devra s'écouler 48 heures pendant lesquelles aucun patient ou membre du personnel ne présente de symptômes du norovirus avant que l'hôpital puisse à nouveau admettre des patients.

Entre-temps, l'hôpital a intensifié ses efforts de nettoyage et sépare les patients infectés des autres.

Les symptômes d'une infection à un norovirus incluent le vomissement, la diarrhée, des crampes, des maux de tête et des douleurs musculaires.

Colombie-Britannique en direct Afficher le fil complet

Facebook