Accueil > Nouvelles































Le Festival de la parole stimule l'intérêt envers l'expression orale
Mise à jour le vendredi 5 août 2005, 10 h 25 .


Participants
Le Festival de la parole
Le premier festival de la parole à la baie Sainte-Marie, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, a donné lieu à de nombreux ateliers. Ces ateliers, menés par des spécialistes du conte venus de la Louisiane, des îles de la Madeleine et d'ailleurs, ont retenu l'attention d'une quarantaine de participants.

Chacun peut raconter une histoire, mais certains éléments du conte doivent être bien développés pour devenir mémorables, a expliqué l'auteur louisianais Barry Ancelet. « Question de beau langage, d'images bien choisies, de belles formes, de structures et d'appartenance, de représentation de quelque chose qui vibre », a-t-il précisé.

Clara Dugas, de Bridgewater, a été touchée par les histoires de sa mère, Marie-Marthe Dugas. Raconteuse née, cette dernière livrait ses monologues devant un public. Cette influence a marqué Clara, qui, devenue enseignante, raconte à son tour ses histoires à ses élèves. La semaine d'ateliers a solidifié sa confiance en elle.

« Je ne peux point croire combien en quelques jours mon français s'est amélioré. Je réalise que ce n'est pas vraiment un rêve et que dans quelque temps je pourrai écrire mes petites histoires », a indiqué Clara Dugas.

Mme Dugas projette aussi de visiter des vieillards afin de receuillir et de conserver leurs histoires.

D'autres participants au festival voulaient simplement découvrir les techniques pour captiver un public, grand ou petit. Patrick Duffy anime des émissions à la radio communautaire de Clare. « Si tu peux les amener avec toi, qu'ils rient et qu'il y a de petits pleurs, là, tu as fait ton travail. C'est l'histoire du conteur. On est en train de perdre l'art de parler », a-t-il souligné.

Jocelyne Comeau, coordonnatrice du Festival de la parole, a affirmé que ce premier festival a dépassé toutes les attentes. « Le monde s'en vient, il reste, il retourne à plus d'un atelier. C'est phénoménal », s'est-elle exclamée.

Des activités à l'automne nourriront ce nouvel intérêt pour l'expression orale à la baie Sainte-Marie.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.