Un centre islamique à Halifax se plaint d'une brasserie voisine

La Presse canadienne
La brasserie Good Robot s'est installée à côté du centre islamique il y a un an et demi. La brasserie Good Robot s'est installée à côté du centre islamique il y a un an et demi.  Photo :  CBC/Anjuli Patil

Un centre islamique à Halifax en a assez du bruit qui vient du bar voisin, et de ses clients qui urinent, vomissent et jettent leurs mégots de cigarette à proximité. Il a déposé une plainte à la municipalité contre le Good Robot Brewing Company et demande également à la province de révoquer son permis d'alcool.

Selon un porte-parole du Centre for Islamic Development, Juan Carlos Canales-Leyton, la brasserie avait promis d'agir, mais les problèmes persistent.

« Nous exploitons un centre religieux et une école, mais ce que nous sommes importe peu : si votre maison était ici, vous auriez le même problème, dit-il. Si votre bureau était voisin, vous iriez probablement frapper à leur porte pour leur dire "Écoutez, je ne peux plus endurer vos mégots de cigarette et l'odeur de marijuana"! » — Juan Carlos Canales-Leyton, Centre for Islamic Development

Le centre islamique s'est installé dans un quartier du centre d'Halifax, près de la rue Robie, en 2001. La brasserie a ouvert ses portes en mai 2015 et a ajouté un bar en mai dernier.

Ces photos montrent des bouteilles et canettes de bière abandonnées à l'entrée du centre islamique, et des voitures stationnées sur le trottoir devant le centre. Ces photos montrent des bouteilles et canettes de bière abandonnées à l'entrée du centre islamique, et des voitures stationnées sur le trottoir devant le centre.  Photo :  Centre for Islamic Development

Un porte-parole de la Ville d'Halifax confirme que la municipalité a ouvert une enquête à la suite du dépôt d'une plainte pour bruit excessif contre Good Robot.

« Notre arrêté municipal est assez précis en ce qui concerne ce qui est permis et ce qui ne l'est pas, en matière de bruit, explique Brendan Elliott. Nous devons déterminer si [le bruit qui émane de Good Robot] dérange le quartier à un degré déraisonnable. »

Un agent d'application des lois de la municipalité rencontrera les protagonistes de cette histoire pour tenter de trouver un terrain d'entente.

« Nous devons nous rappeler que c'est une entreprise légale », précise Brendan Elliott en parlant de la brasserie. « Ils ont le droit d'être dans ce quartier. Ils ne violent pas le règlement de zonage. »

La direction de Good Robot n'a pas répondu aux demandes d'entrevue.

Acadie en direct Afficher le fil complet