Î.-P.-É. : la circonscription de Summerside-Wilmot demeure libérale

Chris Palmer avec Wade MacLauchlan Chris Palmer avec Wade MacLauchlan  Photo :  Radio-Canada/François Pierre Dufault

Les électeurs de la circonscription de Summerside-Wilmot ont choisi de reconduire un député libéral à l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard lors d'une élection complémentaire, lundi.

Un texte de François Pierre DufaultTwitterCourriel

Le candidat libéral Chris Palmer l'a emporté avec 43 % des suffrages, selon les résultats préliminaires d'Élections Î.-P.-É.

« Je veux contribuer à la croissance de Summerside », a déclaré M. Palmer peu après l'annonce des résultats électoraux. « Je veux travailler avec toutes les organisations présentes à Summerside pour savoir combien d'emplois nous avons ici et ce que nous pouvons faire pour en créer davantage. »

La circonscription de Summerside-Wilmot était sans représentation à Province House depuis la démission de l'ancienne députée et ministre libérale Janice Sherry, pour des raisons personnelles, le 1er août.

« C'est évident que les électeurs de Summerside voient que notre gouvernement est sur la bonne voie », s'est félicité le premier ministre Wade MacLauchlan, présent au rassemblement de victoire de son candidat.

Chris Palmer pourra siéger à l'Assemblée législative dès la reprise des travaux parlementaires, le 15 novembre.

Deuxième tour de piste

Le progressiste-conservateur Brian Ramsay a obtenu pour sa part 31 % des suffrages. Un résultat décevant pour l'homme d'affaires qui en était à son deuxième tour de piste dans Summerside-Wilmot et qui s'était fait coiffer de seulement 30 voix par Janice Sherry lors de sa première tentative en 2015.

Lynne Lund, du Parti vert, à récolé quant à elle 22 % des voix. Il s'agit d'un bond de 12 % pour la formation écologiste dans cette circonscription par rapport aux dernières élections.

Le néo-démocrate Scott Gaudet a fini dernier avec 5 % des voix. Il briguait lui aussi les suffrages pour la deuxième fois dans Summerside-Wilmot.

Jeu en ligne

L'opposition à Charlottetown a cherché, en vain, à tirer profit de l'affaire du jeu en ligne, remis en lumière pendant la campagne électorale avec le dépôt d'un rapport de la vérificatrice générale.

Dans son rapport, la vérificatrice générale Jane MacAdam conclut que le gouvernement libéral a manqué de transparence en 2011 lorsqu'il s'est embarqué dans un projet avorté de jeu en ligne dans lequel la province a englouti plus de 1,5 million de dollars.

« Nous avons accepté les recommandations [de la vérificatrice générale] et nous allons poursuivre leur mise en œuvre », a insisté le premier ministre Wade MacLauchlan.

Acadie en direct Afficher le fil complet