Les Terre-Neuviens veulent que les pharmaciens offrent plus de services

Un pharmacien conseille une cliente sur sa prescription.  Photo :  iStock

Le public aimerait que les pharmaciens offrent un plus grand nombre de services, selon un sondage commandé par l'association des pharmaciens de Terre-Neuve-et-Labrador.

Présentement, les pharmaciens de la province sont autorisés à prescrire des médicaments pour 29 malaises communs. Les pharmaciens de Terre-Neuve-et-Labrador veulent se donner un plus grand rôle dans les soins offerts au public.

Un sondage produit pour leur compte leur donne raison. Le sondage révèle que 94% des répondants approuveraient un changement de règlements qui leur permettraient de se faire vacciner gratuitement, comme dans une clinique.

Une majorité des répondants appuie aussi des changements pour que les consultations offertes par les pharmaciens soient payées par le gouvernement.

Les pharmaciens sont maintenant autorisés à prescrire des médicaments pour 29 malaises communs, mais il s'agit d'un service payant. La directrice de l'Association des pharmaciens de la province, Glenda Power, dit que les pharmaciens seraient en mesure d'offrir encore plus de service.

Mme Power pense que le gouvernement serait prêt à apporter des changements, à condition qu'il puisse réaliser des économies.

D'après le reportage de Stéfan Thériault

Acadie en direct Afficher le fil complet