Évasion de Jeffrey MacLean : les événements auraient pu être plus graves, selon les policiers

Jeffrey MacLean Jeffrey MacLean  Photo :  GRC

La Force policière de Fredericton est heureuse qu'aucun résident n'a été blessé durant les opérations entourant la chasse à l'homme qui a eu lieu vendredi soir.

Un texte de Fanny SamsonTwitterCourriel

Jeffrey MacLean, 29 ans, s'était évadé du pénitencier de Dorchester vendredi après-midi. Il a été arrêté quatre heures plus tard au centre-ville de Fredericton à l'issue d'une poursuite qui a longuement tenu les policiers en haleine.

Les autorités vont porter plusieurs accusations contre MacLean pour son évasion.

Le chef adjoint de la Force policière de Fredericton, Martin Gaudet, dresse un bilan des événements.

« On est content qu'il n'y ait pas eu de gros accident avec des membres du public. La poursuite a duré environ 40 minutes à des vitesses assez élevées. Ce sont tous des quartiers résidentiels. On a été chanceux de ce côté-là. Une des voitures de police est brisée. Deux membres de la police ont des blessures mineures, mais ç'aurait pu être certainement beaucoup plus grave. On est heureux du côté que ça s'est terminé avec moindrement de blessures et d'accidents, mais c'était long 40 minutes. » — Martin Gaudet, chef adjoint de la Force policière de Fredericton

Jeffrey MacLean a quitté Fredericton tôt samedi matin. Il a été pris en charge par le Service correctionnel du Canada.

Acadie en direct Afficher le fil complet