Publicité sur Internet : une entreprise de Fredericton découvre une fraude majeure

Radio-Canada avec CBC
Un ordinateur et un câble  Photo :  IS/iStockPhoto

Une entreprise de sécurité informatique à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, a découvert un stratagème qui sert à escroquer des entreprises qui font de la publicité sur Internet.

L'entreprise Sentrant Security, basée à l'Université du Nouveau-Brunswick, a découvert de nombreuses applications dans le magasin Google Play qui font défiler des publicités invisibles et pour lesquelles des annonceurs légitimes reçoivent des factures.

Dans un communiqué, Sentrant Security explique que ce stratagème implique plus de 20 sociétés fictives et 247 applications qui ont fait l'objet de 500 000 installations sur des appareils utilisant le système d'exploitation Android.

Les malfaiteurs commettent la fraude en produisant du faux trafic dans le système de publicité numérique, explique Allen Dillon, directeur général de Sentrant Security.

Dans ce cas, le coût de la fraude est estimé à 250 000 $ par jour, mais le montant réel est beaucoup plus élevé, affirme M. Dillon, car la fraude est aussi commise par l'entremise d'autres fournisseurs de technologie.

Selon une étude menée par Sentrant Security en juin 2015, 42,3 % de toute la publicité numérique est liée à une fraude quelconque. L'argent volé aboutit entre les mains du crime organisé, souligne M. Dillon.

Selon Allen Dillon, le problème va s'accentuer dans les prochaines années. Il ajoute que les annonceurs ne sont pas les seules victimes, car leurs pertes entraînent des coûts plus élevés pour les consommateurs.

Acadie en direct Afficher le fil complet