14 cas de coqueluche à l'Î.-P.-É.

vaccin contre la coqueluche Archives.  Photo :  PC/Rich Pedroncelli

Les autorités de la santé de l'Île-du-Prince-Édouard recensent 14 cas de coqueluche depuis le début de l'année. L'an dernier, il y en avait eu 66 cas dans la province.

Les enfants se font vacciner en bas âge à l'île et ont ensuite des vaccins de rappel. En principe, les adultes aussi devraient se faire vacciner mais plusieurs ne le font pas.

La directrice de la Santé publique, la docteure Heather Morrison, dit que c'est une bonne année pour recevoir le vaccin de rappel.

C'est particulièrement important pour les personnes qui côtoient des jeunes enfants parce que la coqueluche est particulièrement dangereuse pour les bébés de moins d'un an.

La coqueluche est une infection des voies respiratoires causée par une bactérie.

En général, elle se manifeste par un écoulement nasal et de la toux, qui devient rapidement fréquente et importante. Après une quinte de toux, le malade peut, en inspirant, émettre un bruit caractéristique.

À l'Île-du-Prince-Édouard, la dernière éclosion de coqueluche remonte à 2004 et avait touché une soixantaine de personnes.

Au Nouveau-Brunswick, une éclosion de coqueluche est en cours dans la grande région de Moncton, où 29 cas de la maladie ont été signalés.

D'après le reportage de Marc Babin

Les symptômes de la coqueluche.

Acadie en direct Afficher le fil complet