Risques d'infection à l'hépatite B ou C, ou au VIH, dans un hôpital du Nouveau-Brunswick

Le reportage de Marilyn Marceau

Près de 2500 patientes de l'Hôpital régional de Miramichi, au Nouveau-Brunswick, pourraient avoir contracté l'hépatite B, l'hépatite C ou le VIH lors des séances de colposcopie, a annoncé mercredi le Réseau de santé Horizon.

Le Réseau de santé explique avoir découvert, le 24 mai dernier, que les recommandations concernant la stérilisation des pinces de biopsie n'avaient pas été suivies lors des examens de colposcopie, un examen du col de l'utérus, à l'Hôpital régional de Miramichi entre mai 1999 et 24 mai 2013.

Les règles mises en place depuis une cinquantaine d'années préconisent une désinfection complète des instruments, pour tuer tous les germes. Toutefois, par moment, certains instruments auraient plutôt fait l'objet d'une désinfection de haut niveau, qui tue 99,9 % des agents pathogènes à diffusion hématogène, comme l'hépatite B, l'hépatite C et le VIH.

L'Hôpital a, depuis, changé les procédures.

Le président-directeur général du Réseau de santé Horizon, John McGarry, affirme que les 2497 patientes concernées recevront une lettre. Elles devront ensuite prendre rendez-vous avec un médecin.

Une « situation de faible risque » selon la Régie

Les responsables de la Régie ont cependant souligné que le risque d'infection pour les patientes concernées demeurait très faible.

Le Dr Gordon Dow, consultant en infectiologie de l'Hôpital de Moncton précise que « le risque de contracter l'hépatite B est d'un cas sur 47 000. [...] Le risque de contracter l'hépatite C ou le VIH est de moins d'un cas sur un million d'interventions. »

Selon le Dr Michael Dickinson, médecin en chef de l'Hôpital régional de Miramichi, il était primordial d'aviser les patientes, malgré un risque très faible.

« Ça peut causer de l'anxiété, mais de donner toutes les informations aux patients est toujours la bonne décision, la meilleure décision. » — le Dr Michael Dickinson, médecin en chef de l'Hôpital de Miramichi

Jusqu'ici, aucun cas de contamination n'a été rapporté.

Les patientes peuvent communiquer avec leur médecin de famille ou composer le 1-866-522-6153 pour obtenir des renseignements. Elles peuvent également consulter le site du Réseau www.horizonnb.ca pour avoir plus de détails sur la procédure à suivre si elles sont visées par cette annonce.

Acadie en direct Afficher le fil complet

Facebook