Importante perte d'emplois en vue dans la région de Grand-Sault

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Importante perte d'emplois en vue dans la région de Grand-Sault

Près de 75 travailleurs seront mis à pied à la fermeture de la boulangerie Canada Bread, à Saint-André, au Nouveau-Brunswick, en juin.

C'est une perte considérable pour la région, souligne Danny Soucy, ministre de l'Éducation postsecondaire, Formation et Travail du Nouveau-Brunswick, et député de Grand-Sault-Drummond-Saint-André.

« Je suis très déçu. Canada Bread était les derniers propriétaires de la boulangerie. C'était une boulangerie qui a commencé chez nous, à Grand-Sault. La famille Lévesque avait commencé. Ç'a grandi jusqu'à ce que c'était aujourd'hui. On perd un gros morceau dans notre communauté », explique le ministre Soucy.

M. Soucy ajoute que son ministère va vérifier s'il peut aider les travailleurs qui perdront leur emploi. « Le ministère, nous autres, on va travailler certainement avec les gens qui vont être affectés pour voir comment notre ministère va pouvoir les aider pour trouver des emplois, de la formation, etc. », promet M. Soucy.

Richard Keeley, maire de Grand-Sault, affirme que la municipalité appuiera toute initiative possible, car la région entière sera touchée par la fermeture.

La fin d'une usine

La production de muffins anglais de l'usine de Saint-André sera confiée à une autre usine ailleurs. La gamme des pâtisseries sucrées qui est aussi produite sur place sera éliminée.

Canada Bread est une filiale de Maple Leaf. Elle va aussi fermer une boulangerie à Edmonton qui emploie 46 personnes.

L'entreprise attribue la décision à la hausse du prix des matières premières et aux coûts élevés d'exploitation.

L'usine de Saint-André fermera le 28 juin.