Réforme de l'assurance-emploi

Assurance-emploi : Ottawa reste sur sa position

Assurance-emploi Un chercheur d'emploi (archives)

Le gouvernement de Stephen Harper refuse de faire marche arrière au sujet des changements apportés à la loi sur l'assurance-emploi.

Le ministre Steven Blaney l'a confirmé en énonçant les priorités de son gouvernement, à l'occasion de la reprise des travaux parlementaires aux Communes, lundi.

M. Blaney affirme que l'objectif est de permettre, entre autres, aux travailleurs saisonniers de disposer de revenus additionnels lorsqu'ils sont prestataires de l'assurance-emploi pendant la saison morte. Il ajoute que leurs déplacements à plus de 100 kilomètres de leur résidence ne sont pas un problème.

« Il doit être plus avantageux pour un prestataire d'assurance-emploi que les revenus doivent être additionnels à celui qu'il va toucher avec ses prestations. La réforme, dans l'analyse des cas, on tient compte par exemple des frais de déplacement. Donc, si ça coûte plus cher d'essence pour aller travailler que les revenus qui sont générés une fois les déductions prises en considération, bien c'est évident que ce n'est pas un avantage net pour le travailleur. Donc, ce n'est pas un emploi qui est considéré comme raisonnable », explique le ministre Blaney.

Acadie en direct Afficher le fil complet

    Facebook