Les voyageurs dans le sud cet hiver doivent se méfier du choléra

Rebecca Martel rencontre quelques voyageurs

Le nombre de cas de choléra en République dominicaine et en Haïti a augmenté depuis l'automne.

Des cas sont également rapportés dans trois provinces de l'est de Cuba depuis le passage de l'ouragan Sandy.

Les risques de contracter le choléra sont toutefois faibles, selon la médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, Heather Morrison.

La Dre Morrison invite quand même les gens à réduire les risques durant leur voyage en ne consommant que des aliments bien cuits et de l'eau purifiée.

Les agences de voyage recommandent aux gens de s'informer. « On dit la même chose à tous nos clients, peu importe la destination qu'ils choisissent. On les avise, on leur conseille de consulter une clinique de voyage ou le département de santé publique pour avoir des informations à jour concernant les précautions, les vaccins ou les médicaments à prendre avant leur départ ou pendant leur voyage », affirme Charline Fortier, agente de voyage chez Maritime Travel à Moncton.

Le choléra provoque une grave diarrhée et une déshydratation rapide. La maladie peut être mortelle.