Consensus historique pour les pêcheurs de la zone 25

Consensus historique

Dans un rare consensus, quelque 300 pêcheurs de homards de la zone 25, se sont résignés à augmenter la taille minimale du homard pêché. La résolution était attendue depuis plus de 20 ans.

La proposition des pêcheurs est d'augmenter graduellement la taille minimale du homard pêché de six millimètres en trois ans, de 71 à 77 mm.

Augmenter la taille du homard est la première action concrète prise depuis la crise du homard de l'été dernier, où les pêcheurs avaient bloqué les usines de transformation pour protester contre les bas prix donnés pour leur homard.

En raison de cette mesure, les pêcheurs prendront, à moyen terme, du homard plus gros et auront donc plus de chance de le vendre à un prix supérieur aux usines de transformation.

C'est un bon début pour les usines de transformation qui demandent une augmentation de la taille du homard depuis un certain temps.

« C'est beaucoup moins de main-d'oeuvre, donc on peut faire beaucoup plus de volumes avec le même montant de monde, ça ouvre le marché mondial, asteure il y a plus de personnes qui ne veulent plus le petit homard. » — Normand Leblanc, propriétaire du Captain Dans de Cap-Lumière

Les pêcheurs de la zone 25 doivent maintenant présenter leur proposition aux pêcheurs des autres zones.

L'Union des pêcheurs des Maritimes est donc toujours en mode de consultations. Cette proposition, entre autres, sera présentée le 23 janvier lors du comité consultatif des Pêches.

S'il y a consensus, la proposition sera envoyée au ministre des Pêches pour son approbation.

Acadie en direct Afficher le fil complet

Facebook