Le médicament Fentanyl crée de l'inquiétude en Atlantique

Une boite de Fentanyl Une boite de Fentanyl  Photo :  CBC

Le risque de consommation abusive du médicament antidouleur Fentanyl inquiète des intervenants en Atlantique.

Cindy MacIsaac, directrice de la clinique de méthadone Direction 180, à Halifax, craint que la consommation de ce produit augmente étant donné le retrait du marché de l'Oxycontin, un autre antidouleur controversé.

D'ailleurs, Mme MacIsaac dit que deux personnes sont venues la voir récemment pour une dépendance à ce médicament.

Le Fentanyl est encore peu répandu au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve-et-Labrador. À Ottawa, on a rapporté trois décès par surdose dans les derniers mois.

Disponible depuis deux ans, le Fentanyl est prescrit sous forme de timbre qu'on colle sur la peau. Il est cent fois plus puissant que la morphine. Un seul timbre peut calmer une douleur très intense pendant trois jours.