Assurance-emploi : 300 manifestants à Moncton

Contre la réforme

Plus de 300 personnes ont manifesté vendredi à Moncton contre la réforme de l'assurance-emploi. Des travailleurs saisonniers se sont regroupés pendant environ une heure devant les bureaux du député conservateur Robert Goguen.

Deux jours avant l'entrée en vigueur de la réforme de l'assurance-emploi des travailleurs saisonniers continuent d'exercer de la pression sur le gouvernement fédéral.

Les manifestants, pour la plupart des travailleurs saisonniers, craignent de perdre leurs revenus pendant les mois de chômage.

Le gouvernement fédéral obligera ces travailleurs à chercher de l'emploi de façon soutenue et à accepter du travail dans un rayon pouvant atteindre une heure de route de leur domicile. Faute de quoi, leurs prestations seront réduites.

Les groupes comme l'Union des pêcheurs des Maritimes, qui s'opposent à la réforme, feront parvenir une lettre à la ministre fédérale, Diane Finley.

Michel Richard, organisateur syndical Michel Richard, organisateur syndical

« Dire que c'est un peu tard pour les manifestations, nous autres ont n'est pas d'accord avec ça parce que même si une partie du marteau va tomber le 6, ça ne veut pas dire qu'il est trop tard pour faire pression et de dire que cette panoplie de règlements, il faut certainement qu'il y ait des choses qui soient adaptées. » - Michel Richard, organisateur syndical

Certains craignent que l'exode vers l'Ouest canadien prenne plus d'ampleur en raison de la réforme de l'assurance-emploi.

Les travailleurs saisonniers se donnent rendez-vous pour d'autres manifestations au cours des prochaines semaines, dont une qui s'organise pour la fin de janvier à Inkerman, dans la Péninsule acadienne.