Millbrook appuie la chef Theresa Spence

Millbrook appuie la chef Theresa Spence

Une cinquantaine de membres de la communauté autochtone de Millbrook, en Nouvelle-Écosse, entreprennent un jeûne pour appuyer la grève de la faim de la chef Theresa Spence, à Ottawa.

Ce jeûne de trois jours et de trois nuits s'inscrit dans le mouvement Idle No More des Autochtones contre le projet de loi fédérale C-45. Les Autochtones craignent que des mesures prévues dans cette loi laissent des terres et des cours d'eau sans protection du fédéral.

Theresa Spence a entrepris une grève de la faim le 11 décembre pour dénoncer les mauvaises conditions de vie dans sa communauté, Attawapiskat, en Ontario. Elle réclame une réunion avec le premier ministre Stephen Harper ou le gouverneur général, David Johnston. Son geste a inspiré le mouvement de protestation des Autochtones.

Selon Shelly Young, une organisatrice de la manifestation à Millbrook, des membres de son groupe iront manifester à Ottawa si M. Harper n'accepte toujours pas de rencontrer Mme Spence d'ici la fin du jeûne.

Mme Young affirme qu'elle reçoit de nombreux appels d'appuis de syndicats, d'environnementalistes et d'autres groupes.

Manifestation à Dieppe

Jeudi matin, un groupe d'Autochtones a manifesté au centre commercial Place Champlain, à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, dans le cadre du mouvement Idle No More.

Le groupe souhaitait profiter de l'achalandage du magasinage des fêtes pour attirer l'attention du public sur ses revendications.

Manifestation d'Autochtones à la Place Champlain Des Autochtones manifestent dans le centre commercial Place Champlain.

Acadie en direct Afficher le fil complet

Facebook