Fin de la session parlementaire à Fredericton

L'édifice de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. L'édifice de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick.

Une session parlementaire difficile pour les conservateurs s'est terminée jeudi à Fredericton. Le gaz de schiste, l'assurance-emploi et la situation économique qui se détériore se retrouvent parmi les enjeux les plus controversés.

Le ministre des Finances a annoncé moins d'investissements dans les routes et les infrastructures en général. Le plan de rattrapage en santé pour les francophones est plus modeste que ce qui était souhaité.

Pendant ce temps, le gouvernement Alward, qui vantait ses bonnes relations avec les conservateurs fédéraux, semble se heurter à un mur.

  • Le fédéral refuse toujours de rembourser les frais de dépassement à Pointe Lepreau.
  • Ottawa évalue la possibilité de mettre fin à un programme de transferts, ce qui se traduirait par une perte 150 millions de dollars au Nouveau-Brunswick.
  • La réforme de l'assurance-emploi ira de l'avant malgré l'opposition des provinces de l'Atlantique, incluant le Nouveau-Brunswick.

« Il n'y a aucun doute que le gouvernement conservateur d'Ottawa a laissé tomber le gouvernement conservateur du Nouveau-Brunswick. » — Victor Boudreau, chef de l'opposition libérale du N.-B.

La réforme de l'assurance-emploi est sans doute l'enjeu qui a suscité les plus vifs débats en chambre. Dans ce contexte difficile, les conservateurs cherchent coûte que coûte à semer l'espoir.

Le gouvernement assure qu'il y a suffisamment de gaz de schiste au Nouveau-Brunswick pour chauffer tous les foyers durant 640 ans. Une évaluation que plusieurs jugent exagérée, et qui est loin de convaincre les opposants.

Autre espoir pour le développement économique selon le gouvernement : la construction d'un oléoduc pour acheminer le pétrole de l'ouest à la raffinerie Irving de Saint-Jean.

Les travaux à l'Assemblée législative reprendront le 26 mars, avec la présentation d'un autre budget qui s'annonce austère.

Acadie en direct Afficher le fil complet

    Facebook