Les militaires enquêtent sur une vidéo à caractère raciste

Vidéo controversée

Les Forces canadiennes ont ouvert une enquête sur une vidéo au contenu raciste, qui a été diffusée dans la base de Greenwood, en Nouvelle-Écosse.

L'enregistrement, dont CBC a obtenu copie, montre notamment un militaire canadien maquillé et déguisé, qui se fait passer pour un frère d'Oussama ben Laden.

La vidéo a été produite pour un dîner organisé dans la base en janvier 2010. À ce moment, le Canada effectuait toujours une mission de combat en Afghanistan. Environ 2800 militaires étaient postés dans la base.

Les militaires avaient reçu l'ordre de détruire cette vidéo, mais une copie a fait surface il y a quelques semaines.

Pendant 4 minutes, le militaire grimé s'exprime avec un fort accent simulé et il lance des blagues, notamment au sujet de ben Laden. Il affirme par exemple qu'il fait tout le travail pour obtenir des armes et que son « frère » obtient tout le mérite.

Le militaire comédien affirme aussi que son personnage réside à Vancouver où il est chauffeur de taxi. Il lance, comme s'il parlait à des enfants, de ne pas s'approcher du taxi parce qu'il est bourré d'explosifs, et il les menace d'aller chez eux pour agresser sexuellement leurs chèvres.

Le comédien prétend aussi être l'oncle d'une lieutenante qui travaillait dans la base de Greenwood en 2010 et qui est d'origine indienne.

Des propos mal reçus

Ce sont des propos racistes graves, selon Jamal Badawee, de l'association islamique des Maritimes. Il affirme que ce genre de plaisanterie incite à la haine contre les musulmans.

Le ministre de la Défense nationale, Peter Mackay, a déclaré que cette vidéo était de bien mauvais goût, qu'elle ne représentait pas le point de vue des Forces canadiennes et qu'il attendait les résultats de l'enquête.

Le lieutenant-général Yvan Blondin, qui dirige l'Aviation royale canadienne, affirme qu'il a demandé, la semaine dernière, une enquête sur les circonstances de la vidéo. Il juge qu'elle comportait de sérieuses allégations, que son contenu était inapproprié et non respectueux des cultures. Il précise que le Service national des enquêtes des Forces canadiennes se penche sur l'incident.

Yvan Blondin ajoute que les Forces canadiennes ne tolèrent pas les gestes qui ne reflètent pas les valeurs canadiennes, particulièrement le respect des autres cultures et religions. Il présente aussi des excuses et il s'engage à prendre toutes les mesures administratives, disciplinaires et correctives qui seront appropriées.

Le ministre MacKay déplore le contenu de la vidéo

Le ministre de la Défense Peter MacKay a déploré, dans un communiqué, le contenu inapproprié et le mauvais goût de la vidéo. M. MacKay en a informé le commandant de l'Aviation royale canadienne qui a ordonné la tenue d'une enquête. Le ministre MacKay attend les conclusions de cette enquête.

Le ministre MacKay rappelle les valeurs canadiennes, qui sont également celles des Forces canadiennes, de tolérance religieuse et culturelle. Il a tenu à rassurer la population canadienne indiquant que cette vidéo n'est pas représentative de l'ensemble de la communauté militaire.

Acadie en direct Afficher le fil complet

Facebook