L'Acadie fête en grand

Maison décorée Les Acadiens ont décoré leur maison.

L'Acadie est en fête, le 15 août, un peu partout au Nouveau-Brunswick.

La fête nationale des Acadiens s'est déroulée dimanche et des célébrations ont eu lieu au Nouveau-Brunswick et un peu partout en Amérique du Nord. À Shédiac, plusieurs grands noms de la chanson acadienne se sont réunis sur scène.

Dans le sud-est de la province, le grand spectacle de la Fête des Acadiens a été présenté dimanche soir au parc Pascal-Poirier, à Shediac. Il sera télédiffusé par Radio-Canada.

Dans la région Chaleur, c'était la fête à Petit-Rocher. « Les gens sont fiers de leur identité, de leur culture. Ce sera un gros tintamarre. On sent qu'il y a dans l'air une fébrilité acadienne incroyable actuellement », raconte le maire Pierre Godin.

La Péninsule acadienne n'est pas en reste avec des activités dans la plupart des régions. À Shippagan, le tintamarre se fait non seulement à pied, mais aussi en bateau.

À Tracadie-Sheila, avant un grand spectacle gratuit en soirée, la population pouvait participer en grand nombre au tintamarre. L'organisateur de ce dernier, Alcide Légère, raconte qu'en 2009, l'événement a attiré une foule plus nombreuse qu'à l'habitude en raison du Congrès mondial acadien. « L'an passé, ç'a été un tintamarre record parce qu'il s'agissait du congrès mondial. Cette année, à cause des fêtes du 225e, on s'attend à avoir encore autant de monde et peut-être même plus. »

À Caraquet, comme à l'habitude, il est plus aisé d'avancer à pied qu'en voiture lors du grand tintamarre. Le spectacle L'Acadie en fête, qui a été présenté sur la Butte du calvaire, a clôturé le 48e Festival acadien.

Le Madawaska en fête

Le prochain Congrès mondial acadien n'aura lieu que dans quatre ans, mais il a déjà un impact dans la région qui l'accueillera. En effet, des fêtes pour souligner le 15 août sont organisées dans presque toutes les municipalités du Madawaska.

Au cours des deux dernières années, la Fête nationale de l'Acadie est passée inaperçue à Edmundston. Aucune activité n'a été organisée. Cette année, la journée est soulignée avec une messe, un repas, un tintamarre et une soirée sociale.

Le nouveau président de la section Louis-Napoléon Dugal de la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB), Charles Fournier, a multiplié les efforts pour que la fête nationale soit célébrée à Edmundston. « Je veux juste m'assurer que les francophones acadiens sont représentés dans cette fête-là, dans notre région », dit-il.

Plusieurs autres municipalités du nord-ouest organisent pour la première fois des activités le 15 août. Au Lac Baker, un tintamarre marin a lieu. Les propriétaires de bateaux étaient invités à les décorer aux couleurs de l'Acadie.

Même la région du Témiscouata, au Québec, organise le premier tintamarre de son histoire. Le défi est grand, dit la porte-parole de l'événement, Renée-Anique Francoeur, car cette tradition acadienne est peu connue au Témiscouata. « On espère bien avoir 300-400 personnes qui vont participer », précise-t-elle.

Tous promettent que les fêtes du 15 août dans l'Acadie des Terres et des Forêts seront encore plus grandioses l'an prochain.