L'opposition s'organise

Phoque

Plusieurs groupes opposés à la chasse aux phoques se préparent en vue des Jeux olympiques d'hiver, qui se tiendront en février prochain, à Vancouver. Ces derniers entendent profiter de l'attention médiatique internationale pour dénoncer cette chasse controversée.

Des groupes opposés à la chasse aux phoques préparent l'offensive en vue des Jeux olympiques d'hiver, qui se tiendront en février prochain, à Vancouver.

À l'heure qu'il est, l'opposition s'organise sur Internet. Les groupes de défense des animaux y présentent des images-chocs, sur fond de musique angoissante, de sorte à convaincre les internautes de faire pression sur le Comité international olympique et sur le gouvernement canadien pour que la chasse aux phoques soit abolie.

Le gouvernement fédéral et l'industrie préparent aussi leur contre-attaque. Dion Dakins, un travailleur de l'industrie du phoque, à Terre-Neuve, note que les gens qui vivent de cette activité ont la ferme intention de répliquer à chacune des informations erronées que ces groupes diffuseront pendant les Jeux olympiques.

De son côté, Ottawa dépensera entre 50 000 $ et 100 000 $ pour surveiller tout ce qui se raconte sur Internet au sujet de la chasse aux phoques, notamment dans les sites de réseautage comme Facebook.

Acadie en direct Afficher le fil complet