On s'arrête très rarement devant les œuvres qui bordent nos rues. Bien souvent on les remarque en ne sachant pas vraiment ce qu'elles représentent, mais lorsque que l'on se pose la question et qu'on prend le temps comme dans un musée, on arrive à découvrir tout un monde différent, celui de l'art public!

Un projet de Marie-Ève DuSablonTwitterCourriel

Nous nous sommes promenées sur les routes albertaines à la rencontre de quelques-unes de ces œuvres souvent reconnues au premier coup d'œil, mais où l'on s'attarde rarement.

Voici donc une saucisse, des boules, une femme, un faucon, un œuf et une pieuvre.