La galerie Peter Robertson d'Edmonton sous l'eau

L'exposition And a Dark Wind Blows de Steve Driscoll L'exposition And a Dark Wind Blows de Steve Driscoll  Photo :  Finn O'Hara de la galerie Peter Robertson

Si vous habitez en Alberta depuis un moment, vous avez sans doute déjà observé de magnifiques aurores boréales.

Si ce n'est pas déjà arrivé, vous aurez la chance d'en voir jusqu'au 5 novembre à la galerie Peter Robertson d'Edmonton.

L'exposition And a Dark Wind Blows de Steve Driscoll vous amène en pleine nature avec de grandes peintures qui illustrent ce phénomène lumineux.

« Vous savez les frissons qu'on peut avoir dans le dos, c'est ce sentiment que j'ai essayé de transmettre à travers ma peinture. » — Steve Driscoll, artiste

Les tableaux sont impresionnants, mais ce qui surprend davantage, ce sont les 11 000 litres d'eau qui se retrouvent sur le sol, un véritable étang artificiel.

Ce sont des pierres et une promenade en bois qui permettront de regarder les oeuvres de plus près.

L'exposition And a Dark Wind Blows de Steve Driscoll comporte plus de 11 000 litre d'eau. L'exposition And a Dark Wind Blows de Steve Driscoll comporte plus de 11 000 litre d'eau.  Photo :  Finn O'Hara

QUELQUES ASTUCES POUR FAIRE CE GENRE DE PROJET

CONVAINCRE LA GALERIE

Huit personnes ont travaillé pendant cinq jours sur cette installation d'envergure, mais comment l'artiste a-t-il fait pour convaincre la galerie?

« Avec de l'alcool! », déclare-t-il en riant. Il confie plus sérieusement que c'est grâce à la confiance du personnel de la galerie qu'il a pu réaliser ce projet, car il y avait des risques de dommages.


AVOIR DE LA PEINTURE À L'URÉTHANE ET UN TRÈS GROS PINCEAU

Steve Driscoll qui tient son oeuvre Too hard on the soul Steve Driscoll qui tient son oeuvre Too hard on the soul  Photo :  Steve Driscoll

Steve Discoll utilise de la peinture à base d'uréthane depuis la fin des années 1990. Une peinture très liquide et brillante qui lui permet de recréer des paysages uniques.

Le pinceau qu'utilise Steve Driscoll pour des oeuvres de grandes dimensions Le pinceau qu'utilise Steve Driscoll pour des oeuvres de grandes dimensions  Photo :  Steve Driscoll

Il applique cette peinture à l'aide d'un double pinceau, un objet essentiel, selon lui, lorsqu'on veut peindre une surface de plus de six mètres de hauteur.


DU COLORANT ALIMENTAIRE NOIR ET UN PEU DE ROCK

Quelques gouttes de colorant alimentaire noir aident aussi à rendre l'étang artificiel mystérieux.

Finalement, pour compléter cette recette miracle, Driscoll a écouté à de multiples reprises la chanson The Dead Flag Blues du groupe montréalais Godspeed You!
Une chanson plutôt noire dont Driscoll s'est inspiré pour nommer ses oeuvres.


QUI EST STEVE DRISCOLL?

L'artiste torontois Steve Driscoll L'artiste torontois Steve Driscoll  Photo :  Steve Driscoll

Steve Driscoll est un artiste de Toronto. Il a forgé sa réputation au début des années 2000 grâce à ses peintures gigantesques de paysages époustouflants.

« C'est mon amour pour la nature et des grands espaces qui m'inspirent lors de la création de mes œuvres », déclare-t-il.

L'exposition Just a Sliver of the Room présentée en avril à la galerie Angell de Toronto L'exposition Just a Sliver of the Room présentée en avril à la galerie Angell de Toronto  Photo :  CBC Arts

L'exposition à Edmonton est une version avancée de l'exposition Just a Sliver of the Room de Driscoll qui a été présentée à la galerie Angell de Toronto.

Alberta en direct Afficher le fil complet