Vidéo de Magnotta : le propriétaire du site Best Gore coupable de corruption des moeurs

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Mark Marek, ruban sur la bouche, à sa sortie du palais de justice d'Edmonton Mark Marek, ruban sur la bouche, à sa sortie du palais de justice d'Edmonton  Photo :  CBC - ICI Radio-Canada

Le propriétaire du site Best Gore, où a été publiée la vidéo du meurtre de l'étudiant chinois Lin Jun, a été reconnu coupable de corruption des moeurs.

Un texte de Nicolas PelletierTwitterCourriel

Le procès de Mark Marek a eu lieu ce lundi, à Edmonton.

L'homme de 41 ans a plaidé coupable à une accusation de corruption des moeurs en vertu du Code criminel, relativement à la vidéo qui montrait le meurtre de l'étudiant chinois, dont Luka Magnotta a été reconnu coupable en décembre 2014.

La Couronne et la défense demandent conjointement une peine d'emprisonnement de six mois avec sursis pour Mark Marek. Dans son verdict, le juge a approuvé cette demande des deux parties.

Le juge a mis l'accent sur la gravité des images, affirmant qu'elles contenaient horreur, mort, cruauté, démembrement et sexualité.

Durant les six mois de sa peine, Mark Marek devra faire, en tout, une trentaine d'heures de travaux communautaires. Il sera assigné à résidence pour un minimum de trois mois, durant lesquels il ne pourra sortir que dix heures par semaine.

Basé à Edmonton

Le site Internet Best Gore est basé à Edmonton et se spécialise dans la diffusion d'images et de vidéos violentes. 

Mark Marek dit avoir reçu la vidéo par courriel le 25 mai 2012, mais doutait de son authenticité. Il n'a pas contacté les autorités. C'est plutôt un avocat américain qui a appelé la police de Toronto après avoir vu la vidéo sur Best Gore.

Mark Marek n'a jamais nié avoir diffusé la vidéo du meurtre de Lin Jun et affirme qu'il s'agissait d'un service au public. La vidéo a été une importante pièce à conviction lors du procès de Luka Magnotta, reconnu coupable de meurtre prémédité et de quatre autres chefs d'accusation, dont outrage à un cadavre.

L'horrible vidéo de dix minutes a été publiée sur divers sites Web sous différents titres. Les autres sites l'ont retirée à la demande de la police, mais Best Gore a refusé.

M. Marek avait indiqué à La Presse Canadienne qu'il avait retiré cette vidéo le jour où les forces de l'ordre avaient publiquement identifié Magnotta comme étant un suspect.
Il avait aussi soutenu sur son site qu'il avait d'abord pensé qu'il s'agissait d'une mauvaise blague. Il avait également laissé entendre que les internautes visitant son site avaient permis d'identifier Magnotta auprès de la police.

Mark Marek était en liberté conditionnelle et s'est défendu lui-même. Il a été arrêté en juillet 2013 au terme d'une longue enquête policière, soit plus d'un an après le meurtre commis par Magnotta. Il a maintenant 30 jours pour porter appel de ce verdict.

Son site web est toujours en fonction.

Avec les informations de Michaël Bédard

Alberta en direct Afficher le fil complet