Le taux de cancer en chute libre en Alberta

Cancer du poumon

Le nombre d'Albertains qui meurent d'un cancer ou qui reçoivent un diagnostic de la maladie continue de diminuer chaque année, selon des rapports de Services de Santé Alberta (AHS).

De 2002 à 2010, le taux de cancer a baissé de 1 % chaque année en Alberta. Le taux de mortalité a, pour sa part, annuellement diminué de 2,8 %, entre 2004 et 2010.

Le vice-président affecté aux soins de santé liés au cancer et directeur médical en chef, Paul Grundy, a affirmé par voie de communiqué que ces données démontraient que les campagnes de sensibilisation sur le tabac, la protection contre le soleil et l'importance des techniques de dépistage du cancer, ont porté fruit.

Il a ajouté que les résultats mettaient aussi en valeur le travail hors pair des oncologistes de la province.

Le cancer demeure l'une des principales causes de mortalité

Cependant, M. Grundy a précisé qu'il restait encore beaucoup à faire puisque selon les statistiques, un Albertain sur deux développera un cancer au cours de sa vie et un sur quatre en mourra.

Les cancers les plus fréquents dans la province sont les cancers du sein, de la prostate, du poumon et le cancer colorectal. En date de 2010, le type de cancer ayant fait le plus de morts était celui du poumon. Environ 1450 personnes en sont mortes.

AHS précise que le nombre de cancers dépistés a augmenté dans la province, mais que ce phénomène s'explique par la croissance et le vieillissement de la population au cours des 20 dernières années.