Les jeunes délaissent l’armée pour les sables bitumineux en Alberta

Andrei Suba est une nouvelle recrue des Forces canadiennes Andrei Suba est une nouvelle recrue des Forces canadiennes  Photo :  CBC

Les Forces canadiennes ont du mal à engager de nouveaux soldats en raison des salaires plus élevés proposés par l'industrie du pétrole et du gaz naturel en Alberta.

L'organisation militaire met donc en valeur la flexibilité de carrière auprès des jeunes.

« Ils peuvent acquérir des qualifications et retourner dans la vie civile munie d'expertise, s'ils se rendent compte qu'ils ne sont pas faits pour l'armée », explique la capitaine Isabelle Jean.

À Edmonton, vendredi, seules deux personnes ont participé à la cérémonie d'enrôlement des Forces canadiennes, dont le détachement avait attiré 254 soldats en 2012.

Les recrues venaient de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Nord.

Un nouveau soldat, Andrei Suba, précise qu'il a rejoint l'armée pour « servir son pays », malgré la difficulté de quitter sa famille et ses amis.

Une décision que ce jeune homme de 22 ans a également prise en voulant suivre la tradition de son père qui était soldat auprès de l'armée de l'air en Roumanie avant son arrivée au Canada.

Andrei Suba part pour un camp d'entraînement militaire samedi.

Alberta en direct Afficher le fil complet

Facebook