Un organisme francophone albertain perd un financement fédéral

Logo de l'Alliance Jeunesse-Famille de l'Alberta Society

L'Alliance Jeunesse-Famille de l'Alberta Society (AJFAS) vient d'apprendre qu'elle perd un financement important du ministère de l'Immigration du Canada.

Dans un communiqué annonçant la nouvelle, elle parle d'un « vendredi noir » pour son projet Caravane contre la discrimination.

Sous forme d'ateliers interactifs, le projet enseignait aux jeunes de 13 à 17 ans des principes issus de la Déclaration universelle des droits de l'homme, de la Charte canadienne des droits et libertés et de la Loi sur les droits de la personne de l'Alberta, notamment.

Celui-ci ne sera plus financé, ce qui représente une perte de plus de 600 000 $ par année. Cette décision prend effet dès le 1er avril 2013, selon l'organisme.

L'AJFAS affirme que ce manque à gagner se traduira « inévitablement » par des mises à pied et par la fermeture complète de son bureau de Calgary.

L'organisme affirme par contre qu'il demeura en activité, même si ses ressources seront considérablement diminuées.

La collaboration avec le ministère existait depuis plus de 10 ans, précise-t-il.