L'ex-psychiatre judiciaire Aubrey Levin reconnu coupable d'agression sexuelle

L'ancien psychiatre judiciaire Aubrey Levin, à gauche, quitte le tribunal de Calgary, le 15 octobre 2012, en compagnie de sa femme, Erica Levin. L'ancien psychiatre judiciaire Aubrey Levin, à gauche, quitte le tribunal de Calgary, le 15 octobre 2012, en compagnie de sa femme, Erica Levin.  Photo :  PC/Jeff McIntosh

Après trois jours de délibérations et de nombreux rebondissements, un jury à Calgary a reconnu le Dr Aubrey Levin coupable de trois des neuf chefs d'accusation d'agression sexuelle contre de jeunes patients qui pesaient contre lui.

Le Dr Levin, 74 ans, faisait face à neuf chefs d'accusation d'agression sexuelle contre des patients de sexe masculin. Ces personnes sont devenues ses patients après un ordre de la cour. L'ex-psychiatre judiciaire a réalisé des expertises dans le cadre de nombreux procès de 1999 à 2010. 

Les 11 jurés ont finalement réussi à s'entendre sur cinq des neuf accusations. L'ancien psychiatrique est reconnu coupable de trois d'entre eux et acquitté des deux autres.

Quatre chefs sont annulés, car le jury n'est pas arrivé à un consensus. Ils seront réexaminés en mars.

Le jury était dans l'impasse depuis trois jours et le procès a failli avorter à quelques reprises. La défense a demandé par trois fois son annulation; deux fois parce que le jury se disait incapable d'en arriver à un verdict, malgré de vigoureuses discussions et une troisième fois lorsqu'un journaliste a publié sur Twitter un verdict qui s'est avéré erroné, avant que le jury ne se prononce.

Le procès, qui devait durer six semaines, s'est finalement étiré sur quatre mois.

Aubrey Levin a d'abord renvoyé son avocat, puis il est tombé malade, ce qui a retardé les procédures. La semaine dernière, la jurée numéro 3 a dû quitter le procès après avoir déclaré que la femme de l'accusé avait tenté de la soudoyer.

La Couronne exige une peine d'emprisonnement de quatre à sept ans.

La peine sera connue mercredi. Le psychiatre restera auprès de sa famille d'ici là.

Alberta en direct Afficher le fil complet

Facebook