Panne de chauffage par -49 Celsius : une ville des T.N.-O. déclare l'état d'urgence

Un thermostat

Une ville des Territoires du Nord-Ouest a déclaré l'état d'urgence lundi après la rupture de son approvisionnement en chauffage.

Imperial Oil (TSX:IMO) a expliqué qu'une panne de courant à ses installations tôt lundi a provoqué la fermeture complète contrôlée de ses opérations.

L'entreprise fournit du gaz naturel à Norman Wells pour le chauffage domestique. Le porte-parole de l'entreprise, Pius Rolheiser, a plus tard indiqué que le service avait été partiellement rétabli dans la journée lundi.

Il a déclaré que les résidents avaient maintenant du chauffage à la maison et que la priorité de l'entreprise était de déterminer ce qui avait causé la panne.

Le député au parlement territorial pour la région, Norman Yakaleya, a indiqué qu'il faisait -49 Celsius avec le facteur vent, lundi, et que 850 habitants de la ville, ou environ 85 pour cent des résidents, dépendaient du gaz naturel pour se chauffer. Les autres utilisent du diesel ou des poêles à bois.

L'école de la ville n'a pas été affectée et a pu accueillir les gens qui n'avaient pas de chauffage. Le centre de santé n'a cependant pas été épargné et des patients ont dû être déplacés, a expliqué M. Yakaleya.

Alberta en direct Afficher le fil complet

Facebook