Des organismes canadiens et albertains prêtent main-forte à Idle No More

Des manifestants du mouvement Idle No More lunid à la place Churchill d'Edmonton Des manifestants du mouvement Idle No More lunid à la place Churchill d'Edmonton  Photo :  Jessica L'Heureux/Radio-Canada

Des organismes et syndicats canadiens et albertains ont joint le mouvement Idle No More lors de la manifestation nationale lundi.

Les membres du nouveau groupe pancanadien baptisé « Causes communes » ont signé une déclaration de solidarité lundi pour démontrer leur appui au mouvement. Ils affirment, entre autres, que les revendications d'Idle No More ne sont pas seulement destinées aux Autochtones, mais à tous les Canadiens.

« Causes Communes » comprend plus d'une dizaine de groupes canadiens, dont l'organisme Public Interest Alberta (PIA).

Le président de PIA, Bill Moore-Kilgannon, croit que plus les militants d'Idle No More seront nombreux, plus le gouvernement fédéral tendra l'oreille.

« Causes communes est là, il faut [exercer] une pression politique, les citoyens doivent parler en opposition des actions de ce gouvernement Harper », a-t-il indiqué.

Une militante de Greenpeace, Melina Leboucan-Massimo, a ajouté que le mouvement Idle No More avait pour objectif la protection de l'environnement et des droits de la personne.

Alberta en direct Afficher le fil complet

    Facebook