Favoritisme dans la santé?

L'U de Calgary pressée de clarifier sa relation avec la clinique privée Helios

L'Université de Calgary L'Université de Calgary (archives)

Après des allégations de favoritisme entendues durant la commission Vertes la semaine dernière, les partis d'opposition veulent des réponses sur les liens qui unissent l'Université de Calgary et la clinique de soins de santé privée Helios.

L'enquête publique sur les traitements préférentiels indus dans le système de santé de l'Alberta a entendu que des patients de la clinique Helios avaient accès plus rapidement que d'autres à une colonoscopie dans un établissement public, le centre de dépistage du cancer Forzani & MacPhail.

Vendredi dernier, la commission présidée par le juge John Vertes a aussi entendu deux médecins calgariens affirmer que la clinique privée a été créée comme un remerciement pour des gros donateurs qui ont financé l'Université de Calgary.

La clinique Helios ainsi que le centre Forzani & MacPhail sont locataires dans le même édifice du campus Foothills.

Cette semaine, l'opposition à l'Assemblée législative de l'Alberta demande que des membres de la direction de l'université soient appelés à témoigner devant la commission Vertes.

La députée Kerry Towle, du parti Wildrose, croit que l'université doit révéler les détails de son arrangement avec Helios. « Tant qu'ils ne le feront pas, il y aura un nuage au-dessus d'eux et je ne crois pas qu'ils veulent cela », a affirmé la députée.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de l'Alberta, Brian Mason, estime quant à lui qu'il s'agit de la plus récente d'une série de controverses concernant l'université. Pour cela, « nous devons mener une enquête élargie sur l'Université de Calgary et sa direction », dit-il.

Services de santé Alberta, qui supervise le centre Forzani & MacPhail, a diffusé un communiqué lundi soir, indiquant qu'elle travaillait avec les médecins du centre pour assurer que les bonnes procédures sont en place. L'organisation affirme qu'une enquête menée précédemment n'avait pas permis de déceler l'éventail de problèmes soulevés devant la commission.

Pour sa part, l'Université refuse de livrer tout commentaire, tant que l'enquête publique est en cours. Dans un communiqué diffusé vendredi soir, elle assure que la clinique Helios n'a reçu aucun rabais sur le loyer qu'elle paye pour ses locaux dans un immeuble de l'université.

Les audiences de la commission reprennent le mois prochain.

En complément

  • favoritisme dans la santé?
    dossier -  Alberta : Favoritisme dans la santé? Des élus, des proches de partis politiques ou même des joueurs de la Ligue nationale de hockey ont-ils bénéficié de traitements de faveur pour des services au sein du système public de santé de l'Alberta?

Alberta en direct Afficher le fil complet

Facebook