Fusillade à Edmonton : la police est toujours à la recherche du suspect

Le chef adjoint de la police d'Edmonton, Brian Simpson Le chef adjoint de la police d'Edmonton, Brian Simpson, a refusé de divulguer la raison pour laquelle le véhicule du suspect avait été arrêté pour un contrôle routier.  Photo :  CBC

La police d'Edmonton a trouvé un véhicule utilitaire sport d'un automobiliste qui serait lié à la fusillade survenue dimanche soir dans l'ouest de la ville.

La fusillade a éclaté vers 21 h 20 après que des policiers eurent demandé au conducteur d'un véhicule utilitaire sport de se ranger sur le côté de la route, près du coin de la 100e Avenue et de la 158e Rue, pour effectuer un contrôle routier.

L'homme aurait commencé à tirer sur les policiers dès que l'un d'eux fut sorti de son véhicule. Le suspect et sa passagère ont ensuite pris la fuite pendant que les policiers tentaient de répliquer en tirant dans sa direction.

« On s'est fait tirer dessus », a affirmé Brian Simpson, chef adjoint de la police d'Edmonton. « Nous avons de nombreuses ressources à notre disposition et nous ferons tout notre possible pour identifier l'individu responsable et l'amener en justice. »

Aucun des quatre policiers présents n'a été blessé dans la fusillade et l'état des deux occupants du véhicule arrêté est inconnu.

Les autorités étaient à la recherche d'une Toyota 4-Runner bleu pâle. Ils l'ont retrouvée près du lieu où la fusillade avait éclaté.

M. Simpson a refusé de divulguer l'anomalie qui a poussé les policiers à arrêter le véhicule. Il a toutefois précisé qu'il ne s'agissait pas d'une voiture volée.

La police recherche un homme blanc, âgé d'environ 25 ans qui a les cheveux hérissés. Elle demande aux témoins de se manifester pour aider à identifier le tireur et précise qu'il est considéré comme dangereux.

Alberta en direct Afficher le fil complet

    Facebook