Accueil > Nouvelles


























La forêt boréale peut produire davantage
Mise à jour le mardi 10 mai 2005, 14 h 15 .


Il faudrait toutefois être plus interventionniste qu'on l'a été jusqu'à maintenant, soutient un membre du Consortium de recherche sur la forêt boréale de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Réjean Gagnon.

Ce dernier a apporté un éclairage nouveau à l'occasion d'un colloque traitant de l'exploitation de la forêt boréale, qui se tient dans le cadre du congrès de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS), à l'UQAC.

Pour fixer la limite nordique de la forêt boréale, les scientifiques du ministère des Ressources naturelles se sont inspirés des connaissances et des techniques qu'on utilise dans le sud du Québec. Or, les plus récentes recherches montrent que l'épinette noire et la forêt boréale obéissent à leurs propres règles, affirme Réjean Gagnon: « la limite nordique, comme elle est présentée actuellement, ne tient pas la route. Les paramètres qu'on utilise, comme les degrés-jours, pour dire que la limite devrait passer là, ça ne fonctionne pas », dit-il.

Il suffirait que deux incendies forestiers se produisent en 40 ans pour que la forêt ne puisse plus repousser tout seule, affirme l'expert. Cela veut dire, selon lui, que de larges secteurs, considérés comme non productifs par les ingénieurs forestiers, pourraient en réalité soutenir une forêt, si on y plantait des arbres.

Selon Réjean Gagnon, il n'est pas nécessaire d'aller bien loin pour en faire la démonstration: « à l'intérieur même des CAAF (contrats d'approvisionnement et d'aménagement forestier), des territoires qu'on exploite, il y en a beaucoup de ces territoires-là qui sont considérés productifs. Si on les reboisait demain matin, dans 75 à 80 ans, on pourrait en faire la récolte », affirme-t-il.

Reste maintenant à obtenir la volonté politique de mettre en oeuvre ce que démontrent les recherches du consortium.






Hyperliens
Consortium de recherche sur la forêt boréale commerciale

Congrès de l'ACFAS

Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes



Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.