Accueil > Nouvelles


























Contamination au béryllium à Murdochville: Noranda savait, mais elle n'a rien fait
Mise à jour le mercredi 23 février 2005, 14 h 56 .


Fonderie de Murdochville
Une vérification menée par la Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST) a permis de conclure qu'il y avait à la Fonderie Gaspé à Murdochville, plusieurs manquements qui ont entraîné l'exposition des travailleurs au béryllium.

La CSST conclut que l'entreprise connaissait la situation et qu'elle n'a pas pris de mesures pour les protéger. La CSST juge que « Noranda a manqué, à plusieurs égards, à ses devoirs et à ses obligations légales. »

De plus, la CSST note que l'entreprise ne s'est pas souciée d'aménager ses installations, ni de mettre en place des techniques de travail pour assurer la protection de ses travailleurs.

L'organisme souligne que Noranda n'a pas vérifié, ni mesuré, le taux d'exposition des travailleurs au béryllium. La CSST reproche également à Noranda son manque de collaboration avec le comité de santé et de sécurité, de ne pas avoir informé adéquatement ses travailleurs sur les risques encourus et de ne pas avoir fourni les renseignements nécessaires à la CSST.

Noranda se défend
Le vice-président aux relations publiques chez Noranda, Denis Couture, accepte mal les conclusions du rapport de la CSST: « À partir du moment où on a su qu'un employé était affecté, nous avons été la compagnie qui en a fait le plus pour enrayer le béryllium. »

À la suite de la réception d'une première demande d'indemnisation d'un travailleur de Rouyn-Noranda, la CSST est intervenue en 2000, notamment à la fonderie de Murdochville. Elle voulait alors que l'entreprise mette en place les mesures appropriées dans ses établissements.

La fonderie de cuivre de Murdochville a fermé ses portes en mars 2002. Depuis, la bérylliose a été diagnostiquée chez neuf anciens travailleurs de Mines Gaspé.

Ces derniers ont entrepris des poursuites contre l'entreprise et le syndicat des Métallos, à qui ils reprochent de ne pas les avoir informés de la situation.

La bérylliose est une maladie qui attaque les poumons et affaiblit le système immunitaire. La maladie se traite, mais ne se guérit pas.

Écoutez le reportage




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.