Les Amossois en deuil: décès de René Gingras

René Gingras (à droite) en juin dernier René Gingras (à droite) en juin dernier  Photo :  gracieuseté - Facebook Claude Thibault

L'ex-politicien et homme d'affaires amossois, René Gingras est décédé vendredi matin.

René Gingras a été conseiller de la municipalité d'Amos de 1971 à 1979. Il a aussi œuvré sur la scène politique fédérale en ayant été élu député du Parti libéral du Canada dans la circonscription fédérale d'Abitibi en 1980 et fut défait par le progressiste-conservateur Guy Saint-Julien en 1984.

« Il était un député actif, dynamique. » — François Gendron, député d'Abitibi-Ouest

Le député d'Abitibi-Ouest François Gendron affirme avoir déjà collaboré avec le défunt dans plusieurs dossiers qui touchent la région. 

« Je connais monsieur Gingras avant même qu'il fasse de la politique, parce qu'il était très impliqué dans sa communauté [...] Avant de faire de la politique, il avait quand même un aura d'implications, et dans ce sens-là, après qu'il ait eu le mandat politique qui était le sien, c'est évident qu'il était plus exigent pour lui que pour d'autres [...] on a eu à collaborer dans des événements sociaux, culturels, économiques, du financement par (BDC) Banque de développement du Canada, les instances fédérales », énumère-t-il. 

« C'est le premier à qui je suis allée me réconforter suite à la défaite. » — Claude Thibault, candidate libérale dans Abitibi-Témiscamingue lors de la dernière campagne électorale fédérale

Au cours de la dernière campagne électorale fédérale, il a aussi milité auprès de la candidate libérale dans la circonscription d'Abitibi-Témiscamingue, Claude Thibault.

« Je vous avoue qu'on n'a pas senti sa fatigue durant la campagne électorale, car, tout ce qu'on faisait l'animait tellement, que c'était son énergie, c'était son moteur. C'est vraiment un homme avec une grandeur d'âme et avec un dévouement qui a donné à la région », a-t-elle témoigné. 

Au cours de sa carrière, René Gingras s'est aussi spécialisé comme entrepreneur dans les domaines de l'électricité et des technologies de communications.

Les funérailles auront lieu samedi prochain, le 16 janvier, à la Cathédrale Ste-Thérèse-d'Avila d'Amos.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet