Le ministre des Forêts interpellé par les élus de la région

Le ministre Laurent Lessard et Jean-Maurice Matte Le ministre Laurent Lessard et Jean-Maurice Matte

Les élus de la région pressent le ministre des Forêts Laurent Lessard d'attribuer les volumes de bois aux usines. Le ministre était de passage à Val-d'Or pour le 71e congrès de l'Association Forestière de l'Abitibi-Témiscamingue. Certains en ont profité pour lui faire part de leurs attentes.

La communauté de Senneterre a des attentes très précises pour le ministre des Forêts Laurent Lessard. Le maire Jean-Maurice Matte demande 100 000 m3 supplémentaires pour l'usine de Tembec et la même quantité pour Produit Forestiers Résolu.

« Je pense que le ministre a de la bonne volonté, affirme M. Matte. Je pense que c'est un ministère qui est beaucoup trop fonctionnarisé, mais la réalité sur le terrain c'est que s'il n'y a pas de décision qui est prise rapidement, c'est du monde qu'on va envoyer au chômage. C'est des gens qui ne seront plus en mesure de travailler dans un domaine qui les passionne évidemment. On a besoin d'une réponse rapide du ministre. »

Même situation au Témiscamingue alors que l'usine de Tembec à Béarn attend un volume de bois additionnel.

« On va fermer une usine chez nous à Noël, l'usine de Béarn, faute de bois, a fait valoir le préfet de la MRC, Arnaud Warolin. C'est totalement incompréhensible. On a des centaines de milliers de mètres cubes de disponibles [qui ne] sont pas planifiés. Il y a des problèmes d'organisation et je vais aller dire à des travailleurs à Noël d'aller au chômage parce que je n'ai pas de bois ? C'est totalement incroyable ! »

Les usines devront attendre d'ici la fin de l'année, indique le ministre Laurent Lessard, qui affirme que la garantie d'approvisionnement de chaque usine est actuellement révisée.

« D'ici décembre, quand l'exercice va être terminé, je serai capable de donner ces volumes-là qui n'ont pas été récoltés depuis 5 ans. » — Laurent Lessard, ministre des Forêts

Plus de 220 personnes s'étaient déplacées pour entendre le ministre Lessard.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet